Art thérapie, Développement personnel, Enfants

Comment aider son enfant à gérer ses inquiétudes ?

Il y a quelques années, mes enfants ont eu à traverser une épreuve difficile et j’ai voulu les accompagner de mon mieux. Alors que ma fille pleurait et qu’elle déversait un à un tous les sujets qui lui causaient des angoisses, de jour comme de nuit, j’ai eu l’idée de fabriquer un outil tout simple et pratique pour l’aider à gérer ses inquiétudes. À l’image de l’art thérapie, il associe le dessin et l’écriture pour favoriser la libération des émotions. Je l’ai baptisée, la boite à tracas.

La boîte à tracas : principes

Mon objectif était de l’aider à lâcher prise en se libérant de ses inquiétudes et en apprenant à gérer chaque sujet l’un après l’autre.
Les enfants aiment les repères. Je lui ai donc proposé un repère visuel, mais aussi participatif, à réaliser elle-même. Être parent est un rôle important. Nous accompagnons nos enfants. Il est donc essentiel de les inciter à faire les choses par eux-mêmes au lieu de les faire à leur place.

C’est aussi de cette façon que l’on peut les aider à grandir et les aider à développer leurs propres outils, de manière autonome, tout au long de leur vie.

Première étape : lister les tracas

Sur un papier, demandez à votre enfant de lister un et un seul sujet qui l’inquiète. Vous pouvez pour cela découper une feuille A4 en petits morceaux, sur lequel l’enfant viendra lui-même, s’il est en âge de le faire, écrire ce qui l’inquiète.

Le geste d’écrire n’est pas anodin ! En déposant ses inquiétudes sur un papier, l’enfant (comme l’adulte, lorsqu’il se décide à le faire) sort littéralement de son corps les émotions associées et l’encre dans la matière. C’est le principe de l’art thérapie ! Il y a donc un véritable bénéfice à le laisser faire.

Pour les enfants qui ne seraient pas encore en âge d’écrire, vous pouvez lui proposer de réaliser des dessins seulement et les laisser mettre en image leurs émotions négatives.

Pour encourager les enfants qui n’aiment pas écrire (ou bien juste pour se faire plaisir), invitez-les à choisir un crayon qui leur plaît. Certains préfèrent les feutres, les crayons de couleur, de bois ou encore, les effaceurs de stylos-plumes ! Vous pouvez aussi choisir des papiers à motifs ou de couleurs et pourquoi pas, en lien avec leur symbolique. Vous pouvez là-aussi y associer le dessin qui va permettre à l’enfant de prendre le temps de déposer totalement l’émotion associée sur le papier.

Le mot ou le groupe de mots à écrire peut-être un sujet précis, une personne ou encore une émotion, une action, tels que taper son frère, se mettre en colère, le nom d’un camarade dont votre enfant a peur, ou encore un événement inquiétant.

L’essentiel est l’absence de censure et, si possible, l’absence de biais de la part du parent. Laissez-le choisir ses mots et, au besoin, clarifier avec lui ce qui doit l’être.

Art-thérapie pour les enfants

Seconde étape : choisir une boîte

Une fois les papiers rassemblés, trouvez une boite facile à ouvrir pour votre enfant. Il doit pouvoir s’en servir seul et y venir aussi souvent qu’il en aura besoin. De mon côté, j’ai utilisé une boite à bijoux en carton solide.

À l’arrière j’ai eu envie d’écrire une phrase pour soutenir et guider mon enfant. J’ai choisi d’écrire : « Je prends chaque tracas un par un. Je fais de son mieux chaque jour et c’est parfait comme ça. » À vous d’imaginer ce que vous avez envie d’écrire pour accompagner votre enfant et l’aider à libérer son stress !

Attention, l’objectif de cette boite n’est pas de mettre au cachot les problèmes ou de les fuir.
Sa vocation est d’être un outil vivant qui va permettre à l’enfant de sortir de son corps et de sa tête ses soucis puis d’apprendre à les appréhender un par un.

Troisième étape : prendre chaque problème un par un

Quand la boite est terminée, demandez à votre enfant quel tracas il souhaite régler en priorité.

Comme pour nous, adultes, il est parfois difficile pour un enfant de gérer plusieurs problèmes de front, surtout lorsque de vives émotions entrent en jeu ! Le choix peut donc être facile ou bien, au contraire, difficile pour lui. S’il choisit plusieurs sujets, accompagnez-le. S’ils peuvent être traités ensemble, vous pouvez l’y encourager. Sinon, je vous invite à l’aider dans son choix.

L’enfant peut par exemple choisir de travailler à la libération de sa colère avant d’arrêter de taper son frère, car la violence physique découle souvent d’une forme de colère ou de violence intérieure. Si elle disparait, la violence physique disparait souvent ensuite elle aussi.

À chaque sujet, vous pouvez proposer à votre enfant des exercices pour améliorer, gérer ou encore affronter le sujet de tracas. Je partage avec vous certains outils pour vous y aider et je vous invite aussi à venir vers moi si vous souhaitez que je vous en propose de nouveaux, en réponse à vos problématiques personnelles.

Vous pouvez, par exemple, lui proposer d’utiliser la roue des émotions pour l’aider à verbaliser ses émotions et ses besoins et ne pas s’enfermer dans sa colère, de visualiser un miroir devant son corps pour éviter que les mots d’un camarade virulent ne viennent le perturber ou encore, d’utiliser des blocs de légo pour l’aider à visualiser puis à gérer son temps. Tout est possible ! Ici donc, un seul mot d’ordre, la créativité ! La seule limite est celle que vous vous imposez.

Lorsque le sujet est résolu, l’enfant l’enlève avec fierté de la boite à tracas. Vous pouvez le jeter ou bien même le brûler et surtout, permettre à votre enfant de se féliciter. Il a réussi à dépasser une épreuve difficile et peut alors passer à un autre sujet.

Cette boite est un outil destiné à aider son enfant à gérer ses inquiétudes et à accompagner son mieux-être… Ainsi que le vôtre ! Il pourra donc à tout moment venir y ajouter un papier ou en retirer.

Enfants heureux
Poltique de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience lors de l'utilisation de notre site Web. Si vous utilisez nos Services via un navigateur, vous pouvez restreindre, bloquer ou supprimer les cookies via les paramètres de votre navigateur Web. Nous utilisons également du contenu et des scripts de tiers qui peuvent utiliser des technologies de suivi. Vous pouvez donner votre consentement de manière sélective ci-dessous pour permettre l'intégration de ces tiers. Pour des informations complètes sur les cookies que nous utilisons, les données que nous collectons et la manière dont nous les traitons, veuillez consulter notre Poltique de confidentialité
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
Cart Overview