Développement personnel, Libération de la parole

Le cercle de la violence conjugale : comment fonctionne la violence ?

Expliquer la violence physique ou encore psychologique, qu’elle soit conjugale, familiale ou autre, n’est pas toujours chose simple. Un schéma a été imaginé, afin d’aider les victimes à prendre conscience du cercle infernal dans lequel elles sont engagées.

Il existe des schémas simples dont celui-ci, qui établit 4 phases distinctes dans le cycle de la violence.

Les 4 phases de la violence

cercle de la violence conjugale

La tension

C’est la mise en place d’un système d’emprise. Des pressions se mettent en place afin de contrôler et d’isoler la victime. Celle-ci veille à son comportement et à ses mots afin de ne pas envenimer la situation.

L’explosion

C’est l’épisode d’explosion de violence sous toutes ses formes, durant laquelle l’auteur perd le contrôle de lui tout en prenant le contrôle de la situation et de la victime. Celle-ci tente de calmer le jeu, sans forcément mesurer ce qui est en train de se passer.

Les justifications

C’est la minimisation de l’épisode, durant lequel l’auteur dépose la responsabilité sur la victime, qui se sent donc responsable de la situation.

La lune de miel

C’est la période de reconquête de la victime par l’auteur, qui promet de changer. La victime donne une chance à l’auteur, souhaite l’aider à s’en sortir et modifie ses perceptions. C’est dans ce contexte que le seuil de tolérance évolue de plus en plus pour laisser de plus en plus à une maltraitance de plus en plus régulière.

Il est très complexe pour une victime d’analyser la situation et de prendre du recul. C’est la raison pour laquelle un accompagnement est nécessaire, parfois même avant et afin de comprendre que ce cycle s’est mis en place dans son quotidien.

Le cycle de la violence vécu de l’intérieur

Cet autre schéma est aussi intéressant car il illustre la face cachée de la violence, en détaillant, pour ces 4 phases, les comportements ou ressentis chez la victime comme chez l’auteur de violence, quel que soit son type (violence physique, violence psychologique).

cycle de la violence conjugale

Libérer la parole

Prendre conscience que l’on est pris dans ce cycle est la première étape nécessaire à la libération. Une fois cette compréhension, être accompagné permet de faire un retour sur soi, sur son histoire, afin de prendre du recul et d’envisager un avenir libre de la violence.

Des associations accompagnent les victimes dans les différentes étapes de leur parcours, notamment dans un choix de séparation.

À l’Atelier des Mots, nous accompagnons à notre façon ces épreuves de la vie, pour faciliter la libération et la reconstruction.

Autres ressources pour accompagner les victimes de violence conjugale

Des ressources très utiles sont disponibles ici :

Les fiches thématiques de Solidarité femmes  (France)

Accompagner l’après avec Écouter violence conjugale (Belgique)